Chirurgie intime

La chirurgie intime concerne aussi bien les hommes que les femmes. En tant que chirurgien plasticien, nous sommes là pour vous écouter et vous conseiller dans la recherche de solutions à vos complexes même les plus intimes.
Chez la femme, la chirurgie intime peut concerner les petites lèvres, les grandes lèvres, le clitoris, le vagin et l’hymen.

Chez l’homme, la chirurgie intime concerne essentiellement les pénoplasties (ou plasties du pénis).

Chirurgie intime chez la femme

Nymphoplastie :

La nymphoplastie de réduction consiste à diminuer le volume des petites lèvres « tombantes » et/ou trop développées (hypertrophiques).

La gêne des patientes se retrouve à la fois sur le plan esthétique et sur le plan fonctionnel avec une gêne pendant les rapports sexuels et à l’habillage. La portion excédentaire des petites lèvres est retirée au bloc opératoire, sous anesthésie générale ou sous anesthésie locale.

L’intervention de nymphoplastie dure environ 30 minutes. La sortie se fait le jour de l’intervention, les suites sont peu douloureuses.

Une toilette intime après chaque miction avec de l’eau et du savon est recommandée la première semaine afin d’obtenir une bonne cicatrisation.

Les fils utilisés se résorberont dans les 15 jours suivants. Il faut prévoir une indisponibilité professionnelle de 3 jours. Le sport, le port de vêtements serrés, les bains et les rapports sexuels sont contre-indiqués pendant 3 semaines.

Le résultat final de la nymphoplastie s'obtient à 3 mois, lorsque l'œdème a disparu, et que les petites lèvres ont retrouvé leurs finesses et leurs souplesses.

Augmentation du volume des grandes lèvres :

Le but de cette intervention est de rendre les grandes lèvres de la vulve plus épaisse, donc plus lisse et plus tonique. Il s’agit d’un “rajeunissement” de la vulve.

Cette augmentation de volume peut se faire par injection de graisse ou lipofilling pour obtenir un épaississement naturel et durable. La graisse peut être prélevée à n’importe quel endroit du corps puis réinjectée après centrifugation dans les grandes lèvres.

Une lipoaspiration (ou liposuccion) vraie est souvent associée à cette intervention. L’intervention dure environ 45 minutes, en fonction de la lipoaspiration associée. Elle peut être réalisée sous anesthésie générale ou sous anesthésie locale.

La sortie se fait le jour de l’intervention, les suites sont peu douloureuses.

Information annexe (fiche SOFCPRE)






Une amélioration est immédiatement visible mais le résultat définitif de l'épaississement des grandes lèvres de la vulve s'observe à 3 mois car une partie de la graisse injectée peut se résorber (30 % maximum) dans cette période. Au-delà de ce délai, la graisse restante est définitive.

Hyménoplatsie :

L'hyménoplastie est la chirurgie de réparation de l'hymen déchiré. L'hymen est classiquement déchiré suite à un rapport sexuel. L'intervention a pour but de le reconstituer sans trace visible.

Clitoridoplastie :

Cette intervention permet aux femmes de se faire reconstruire le clitoris en cas d’excision. L’objectif est de retrouver des sensations au niveau du clitoris.

Il faudra cependant attendre 2 à 3 mois pour que la sensibilité clitoridienne soit ressentie.

L’intervention se fait en ambulatoire, sous anesthésie générale et dure environ 45 minutes.

Pénoplastie

La pénoplastie peut consister en l’allongement et/ou l’élargissement du pénis. La pénoplastie d’élargissement est l’intervention la plus fréquente.

Cet élargissement se fait par lipostructure (ou lipofilling ou injection de graisse). Le calibre de la verge est augmenté tant au repos qu’en érection.

L’avantage de cette intervention est que la verge conserve un aspect totalement naturel ; l’intervention reste insoupçonnable, vous permettant si vous le souhaitez de ne pas la révéler à une future partenaire.

En revanche, la pénoplastie ou phalloplastie d’allongement n’est effective que sur la verge au repos et ne saurait améliorer les hommes qui ont une ambition pour leur vie sexuelle.