Le lifting cervico facial – Article Décembre 2016

 

Le lifting cervico-facial, pour un rajeunissement naturel du visage

A partir de la quarantaine, les signes du temps sont de plus en plus visibles sur le visage, avec la formation de rides et le relâchement de la peau. Dans la région du cou, la détente musculaire et cutanée est visible, formant des cordes verticales. Le lifting cervico-facial permet de traiter ces relâchements de façon très ciblée, et de retrouver un visage visiblement rajeuni, bien plus qu’un effet bonne mine !

Les avantages du lifting cervico-facial

C’est généralement à partir de la cinquantaine qu’un lifting cervico-facial peut être envisagé. L’intervention en soi n’est pas douloureuse, bien moins invasive qu’il y a dix ans en arrière, et s’effectue sous un contrôle médical strict. Lors de la consultation avec le chirurgien, une étude préalable sur photographies est effectuée. La discussion permet de définir les objectifs à atteindre, et les zones à traiter au moment du lifting cervico-facial.
Le fait de recourir à ce procédé permet à la personne de retrouver son dynamisme extérieur, en adéquation avec son état d’esprit. Le résultat reste bien visible durant au moins une dizaine d’années, sans cicatrices apparentes.
A la clé : un visage qui retrouve toute sa vigueur d’antan (au moins dix ans), grâce à une opération courte et une convalescence rapide.

Comment se déroule l’intervention ?

D’un point de vue médical, le lifting cervico-facial s’effectue sous anesthésie générale, dans un établissement agréé et spécialisé. L’opération dure au maximum deux heures et nécessite en général une nuit d’hospitalisation. Dans certains cas, l’intervention peut s’effectuée sous anesthésie locale et parfois en ambulatoire. Sur le plan technique, le travail du chirurgien consiste à traiter le relâchement de la peau et des muscles du visage et du cou. D’autres zones comme les pommettes et les tempes peuvent être traitées dans le même temps afin de redistribuer les volumes du visage dans son ensemble.
Ces zones se traitent essentiellement par comblement (graisse ou acide hyaluronique). Le travail est précis, les cicatrices sont cachées dans les cheveux, et dans l’oreille. Par ces incisions, le chirurgien décolle la peau puis en supprime l’excédent. Le redrapage cutané permet de redéfinir les contours du visage.
A noter : il est utile de réfléchir à combiner le lifting cervico-facial avec une autre intervention de rajeunissement, blépharoplastie, injection de botox, comblement par lipofilling ou acide hyaluronique.
custom_gallery
images not found

Quels sont les effets secondaires ?

A la fin de l’intervention, le chirurgien appose un pansement compressif tout autour de la tête de la patiente. Ce pansement restera en place durant la nuit. Lorsqu’il est enlevé, on constate un œdème et des ecchymoses, qui s’estompent durant la quinzaine de jours qui suit. Chaque patiente présente des réactions cutanées différentes, mais le lifting cervico-facial reste une intervention peu douloureuse. Dans tous les cas, le repos est de rigueur durant les premiers jours qui suivent l’opération.

Quand est-ce que l’on peut découvrir le résultat final ?

Déjà une semaine après l’intervention, la patiente est présentable, avec un peu de maquillage. C’est après dix jours environ qu’elle peut reprendre une activité normale. A noter que les sensations ne reviennent pas spontanément au niveau des zones décollées. Le résultat définitif est apprécié au bout de trois mois.

Autres interventions de chirurgie esthétique :

Blog Attachment
  • lifting-cervico-facial-nice-4
  • lifting-cervico-facial-nice-3