Conduite à tenir chez les patientes porteuses de prothèses PIP

L’AFSSAPS a élaboré une conduite à tenir. Les patientes porteuses d’implants mammaires doivent vérifier la marque et le type du dispositif médical implanté via une étiquette qui leur a été remise le jour de leur intervention.

Si cela n’a pas été le cas, le chirurgien plasticien qui vous a opéré ou l’établissement hospitalier sont tenus de vous fournir cette information. Si vos prothèses mammaires sont de marque PIP, une consultation chez un chirurgien plasticien s’impose afin de connaître les risques et les différentes options.

Des examens complémentaires pourront être demandés au cours de cette consultation. Une entente préalable sera réalisée par le chirurgien plasticien. Cette entente préalable concerne uniquement le retrait des prothèses PIP. Seule l’explantation des prothèses de marque PIP (Poly Implant Prothèse) peut être prise en charge par l‘assurance maladie.

Les coûts de la réimplantation ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale (nouvelles prothèses, séjour, honoraires chirurgicaux, anesthésie) sauf si l’intervention initiale a été prise en charge par l’assurance maladie (reconstruction mammaire après cancer, malformations congénitales, agénésies mammaires).

Une fois l’entente préalable acceptée, le Docteur Julien Luini assurera la dépose et la réimplantation simultanée pour une somme de 800€ (coût des prothèses et honoraires inclus).

L’Etablissement Saint-Jean prend à sa charge le séjour et le forfait esthétique de bloc.

En cas de geste associés (cure de ptose, changement de loge, augmentation ou diminution de volume des implants), un devis détaillé sera établi.