Chirurgie des séquelles de l’amaigrissement : quelles interventions envisager ?

Chirurgie des séquelles de l’amaigrissement :
quelles interventions envisager ?

Une perte de poids importante n’est pas sans conséquences sur la silhouette et laisse souvent des séquelles inesthétiques.

Après un amaigrissement majeur, les tissus sont relâchés, la peau qui perd en élasticité ne peut pas se rétracter suffisamment et se retrouve en excès sur certaines zones.

Alors que le poids idéal est atteint, le résultat sur la silhouette est souvent décevant.

Le rôle de la chirurgie réparatrice de la silhouette est de prendre en charge l’ensemble des séquelles suite à une perte de poids rapide. 

Ce remodelage la silhouette offrent aux patients la possibilité de venir à bout des derniers complexes.

Une chirurgie en plusieurs étapes 

La prise en charge des séquelles d’amaigrissement peut nécessiter plusieurs interventions pour éliminer les excès cutanés, venir à bout des lipoméries (amas de graisse) résiduels et recréer une silhouette harmonieuse.

Ces interventions varient d’un patient à l’autre en fonction de l’importance et de la localisation des séquelles.

Certaines interventions chirurgicales peuvent se combiner entre elles, mais devront respecter des délais raisonnables pour permettre une récupération optimale.

Cette prise en charge chirurgicale ne pourra s’effectuer uniquement lorsque le poids des patients sera stabilisé depuis plusieurs mois.

L’importance d’une approche globale de la silhouette

Une approche globale de la silhouette doit être envisagée pour pouvoir combiner les interventions afin de rendre le corps harmonieux. 

Selon les zones concernées, le chirurgien appréciera le type et le nombre d’actes chirurgicaux nécessaires pour parvenir au résultat souhaité.

La poitrine : 

Les seins sont généralement les premiers impactés par une perte de poids massive. Ils se retrouvent vides, creux et tombant. C’est ce que l’on appelle une ptose mammaire. 

Un lifting des seins va corriger ces séquelles.

Cette intervention qui consiste à remonter la poitrine et repositionner le mamelon peut être combinée avec une chirurgie d’augmentation mammaire par la pose de prothèse pour retrouver du volume. L’intervention dure environ 2h et peut être réalisée en ambulatoire. Le résultat est appréciable dès la sortie d’hospitalisation.

Les bras :

La chirurgie des bras consiste à réaliser dans le même temps une liposuccion pour retirer des amas graisseux et à réaliser un lifting du bras pour supprimer l’excès cutané.

Cette chirurgie, qui a pour objectif d’affiner le bras, donne grâce à la combinaison de ces deux techniques de très bons résultats cosmétiques.

Les cuisses : 

L’objectif de la chirurgie de la silhouette est ici de redessiner le galbe de la cuisse.

Une liposuccion des cuisses peut être associé à un lifting des cuisses en cas d’excédent de peau.

Une aspiration autour du genou peut aussi être envisagée dans le même temps

Les fesses :

Dans les suites d’une perte d’un amaigrissement important, les fesses peuvent devenir plates et tombantes.

Un lifting va permettre de retendre les tissus, et une injection de graisse (lipomodelage, lipofilling) va redonner du volume aux fesses.

L’abdomen : 

La chirurgie plastique du ventre va permettre de remodeler l’abdomen en le rendant plus plat et plus ferme.

Si la peau n’est pas en excès, une lipoaspiration peut être suffisante pour retirer les amas de graisseux. Dans le cadre d’un amaigrissement majeure, il se peut qu’un excès de peau s’étendent au-dessus et/ou en dessous du nombril. Une abdominoplastie (sous-ombilicale ou complète) est alors nécessaire.

Le visage :

Un lifting cervico-facial va permettre de redessiner l’ovale du visage et de remettre en tension les tissus du cou. 

Certaines de ces interventions (abdomen, bras et cuisses) peuvent être prises en charge par la sécurité sociale dans les suites d’une chirurgie bariatrique sous certaines conditions. 

En savoir +: https://docteurluini.com/contact-docteur-luini-antibes/

 

Related Post

Leave us a reply